Yo ! Me revoilà dans la place avant de quitter pendant deux semaines et demi le monde du web. On me presse de mettre quelques photos de l'édition 2007, je me plie donc aux exigences du public !!!

Alors voilà, quatre jours qui ont été épuisants mais stimulants : bonne musique, styles variés, scènes à déchirer....Arghhhhhhhhhhhhh....je vais être en manque !!!

Le grand Charles (Charlie pour les intimes) nous a fait un show sensas. Reprise du public "Emmmenezzzz-moi au bout de la terrreeee, emmenez-moi au pays des merveilles...." et Charles de nous prendre en photo tout émerveillé de constater que toutes les générations connaissent ses chansons par coeur.

Grand moment rock : les Rita Mitsouko, qui nous ont mis le feu dès le premier soir, après Charlie. J'étais émue de les voir et de pouvoir danser en direct avec Catherine sur ses tubes actuels "Ding ding dong" et anciens comme "Les histoires d'A". Elle a une pêche géniale sur scène. Et des musiciens excellens. Fred n'est-il pas un des plus grands guitaristes de la scène française, dixit Louis Bertignac ?

Le lendemain (vendredi), séquence émotion sous le soleil cette fois (hummm le beau coup de soleil sur la figure !!!), cool et zen, la belle Ayo, qui a essuyé quelques larmes devant l'acclamation du public carhaisien qui n'en pouvait plus de l'applaudir. Résultat, la belle s'est lachée, en dansant sur scène, ne laissant pas de répit à un public conquis par son allure, sa beauté et ses envolées de guitare accoustique.

Samedi, ce fut très ecclectique...Emilie Simon, Mass Hysteria, Joey Starr, Justice. A une heure du matin je me déchainais sur la musique et le rythme de l'endiablé Joey qui mettait le feu à Glenmor... Il a réussit à faire déplacer la foule de gauche à droite puis d'avant en arrière avec l'autorité d'un gourou du rap !!! C'etait dingue. On dansait comme des tarés dans la boue, sous la pluie !!!

L'enchaînement avec la musique Métal de Mass Hysteria convenait parfaitement. Le public était chaud pour bouger la tête et le corps avec. La suite...tout aussi déjantée...puisque nous avons continuer de danser, cette fois, sur la musique électro de Justice, intronisés nouveaux Daft Punk. C'te folieeeeeeeeeee !!!!

THE Révélation pour moi, dimanche soir (cette nuit donc) : Kasabian, groupe rock qui est connu pour son hit "Shot the runnerrr shot shot the runner !!!" Hier soir, sur la scène Glenmor des vieilles charrues, ils ont mis le feu ! A côté, Arcade Fire faisait pâle figure (excepté pour la reprise de Poupée de cire, poupée de son, appréciée du public de connaisseurs, version rock !!!).

Et puis, je le savais déjà, Abd Al Malik est fabuleux, c'est un très très grand. Déjà à la Luciole, il m'avait subjuguée mais là, je n'en suis pas revenue. Que de punch, de rythmes sur des textes magnifiquement justes.

Grand Corps Malade, en milieu d'après midi hier, c'était beau, tout le monde l'écoutait attentivement. Le public participait. Il était ému (je l'ai vu à plusieurs reprises aux jumelles....élement indispensable pour tout festivalier musicos qui se respecte).

Je ne vous parle même pas de Sean Lennon samedi, dans l'après midi (juste après les envolées d'Adamo et ses filles du bord de mer)....qui m'a fait planer (et je n'était pas la seule)....Sa guitare aérienne m'a époustouflée...Je suis juste déçue qu'il ait quitté la scène....Le public n'était pas à sa hauteur. Et pourtant il y avait du respect dans les yeux de l'auditoire. Des yeux qui semblaient dire " Ah mais ouiiii quand même...." Pour moi, c'était un vrai cadeau de le voir jouer à quelques mètres.

Noah, hier soir, m'a un peu déçue. Il a réussit cependant à réveiller le public carhaisien, vraisemblablement épuisé de toutes ces soirées qui ne se terminaient pas avant 3heures du matin.

Déçue parce qu'il a fait des versions, je dirai, populaires, de ses chansons, qui pourtant, une fois épurées, sont magnifiques. Mais ça ne m'a pas empêché de bouger le popotin à l'africaine sur ses tubes. Il a même osé reprendre Saga Afrika, dans une version plus moderne, qui cette fois, ne m'a pas déplut.

Il a finit son concert en beauté, en reprenant "New-York avec toi" du groupe Téléphone. Ca déchirait tellement que Bisounours et moi-même avons dansé comme des tarés au milieu de nulle part. C'est ça qui est chouette à Carhaix, on peut faire n'importe quoi, tout le monde s'en fout. Hier soir, encore, trois garçons sont venus m'embrasser. Tout le monde est de bonne humeur et ça fait du bien !!!!

Donc....les photossss !!!! A voir dans le dossier ALBUMS PHOTOS.