J'adore Alain Souchon, et ce, depuis que je suis toute petite. J'ai grandi avec ses musiques et c'est tout naturellement que j'achète régulièrement ses albums. Le dernier, qui s'appelle "écoutez d'où ma peine vient", est à la fois mélancolique, bucolique, féérique et réaliste, très réaliste. Souchon est toujours en avance sur son temps pour mettre en musique ce qui se passe sous nos yeux. Petite cerise sur le gateau, en insérant le cd dans votre lecteur d'ordinateur vous pourrez accéder à des bonus : 5 chansons en concert, clips etc...

Quelques titres me parlent plus comme "Parachute Doré" ou "Popopo" (un tube coécrit avec Voulzy), et puis "Oh la guitare", magnifique mise en musique de Souchon d'un texte de Louis Aragon. Je l'écoute donc en boucle en ce moment. C'est dans l'air du temps : des textes bien écrits sur des musiques légères et graves à la fois. J'ai bien envie d'ailleurs pour la fête de la musique de préparer un piano voix, sur "les filles électriques".