Après avoir profité de la ville de NY en février, j'y suis retournée en octobre. J'ai eu la chance de venir 8 jours avant Sandy. Il faisait un temps magnifique. La température était idéale, autour de 20 degrés. J'ai pu faire chaque jour de longues balades, le nez au vent. Et  détendre également les neurones.

Rétrospectivement (je reprends cet article en mars alors que c'était en octobre 2012), je me rends compte à quel point ce voyage m'a permis d'y voir plus clair en moi et de me préparer aux épreuves que j'allais devoir surmonter concernant notamment mes nouvelles prises de fonctions futures au 1er janvier de cette année. De même, je pensais que tout était acquis et que j'allais avec mon compagnon d'alors pouvoir acheter une maison, monter un vrai projet de couple. Or, rien de ce que j'avais prevu, que ce soit au niveau professionnel ou au niveau personnel, ne s'est deroulé comme je le souhaitais. Er c'est ça qui, au final, fait le sel de notre vie. Ne rien connaître progresser, se relever et renaître pour un futur que l'on espère plus magique!...